Les oiseaux et papillons de Caussols

Cette rubrique présente la liste des oiseaux et papillons observés sur les plateaux de Caussols et Calern (Préalpes de Grasse, 06).  Les espèces dont la présence est à confirmer sont indiquées par une astérisque.Cette liste est par nature incomplète et peut contenir des erreurs. Si vous souhaitez me faire part de vos observations pour compléter cette liste, n'hésitez pas à me contacter !

Les oiseaux de Caussols

1. Le héron cendré (Ardea cinerea) : visiteur occasionnel.

2. La cigogne blanche (Ciconia ciconia) : très occasionnelle, passage migratoire.

3. Le milan noir (Milvus migrans) : occasionnel, passage migratoire.

4. Le milan royal (Milvus milvus) : très occasionnel, passage migratoire.

5. Le vautour fauve (Gyps fulvus) : visiteur très régulier, à partir du Verdon.

6. Le vautour moine (Aegypius monachus) : très occasionnel, à partir du Verdon.

7. Le busard cendré (Circus pygargus) : visiteur très régulier, surtout au passage post-nuptial.

8. Le busard Saint-Martin (Circus cyaneus) : très occasionnel, en automne et hiver.

9. Le busard des roseaux (Circus aeruginosus) : occasionnel, passage migratoire.

10. L'épervier d'Europe (Accipiter nisus) : fréquent, nicheur.

11. L'autour des palombes (Accipiter gentilis) : relativement fréquent, nicheur.

12. La bondrée apivore (Pernis apivorus) : fréquente au passage migratoire, nicheuse (?).

13. La buse variable (Buteo buteo) : abondante au passage migratoire, nicheuse probable.

14. L'aigle royal (Aquila chrysaetos) : visiteur régulier, niche à proximité de la zone considérée.

15. Le circaète Jean-le-blanc (Circaetus gallicus) : fréquent, nicheur probable.

16. Le balbuzard pêcheur (Pandion haliaetus) : très occasionnel, passage migratoire.

17. Le faucon kobez (Falco vespertinus) : visiteur très régulier, passage migratoire printanier.

18. Le faucon crécerelle (Falco tinnunculus) : très fréquent, nicheur.

19. Le faucon hobereau (Falco subbuteo) : régulier, passage migratoire.

20. Le faucon crécerellette (Falco naumanni) : très occasionnel, passage migratoire.

21. Le faucon d'Eléonore (Falco eleonorae) : très occasionnel, passage migratoire.

22. Le faucon pélerin (Falco peregrinus) : observé régulièrement toute l'année, niche à proximité.

23. La perdrix rouge (Alectoris rufa) : fréquente, nicheuse.

24. Le faisan de Colchide (Phasianus colchicus) : espèce gibier introduite.

25. La caille des blés (Coturnix coturnix) : fréquente au printemps, nicheuse probable.

26. Le pluvier guignard (Charadrius morinellus) : régulier, migration post-nuptiale.

27. Le vanneau huppé (Vanellus vanellus) : très occasionnel, passage migratoire.

28. Le chevalier culblanc (Tringa ochropus) : occasionnel, passage migratoire.

29. Le chevalier sylvain (Tringa glareola) : occasionnel, passage migratoire.

30. La bécassine des marais (Gallinago gallinago) : régulier, passage migratoire printanier.

31. La bécasse des bois (Scolopax rusticola) : régulière, nicheuse probable.

32. Le goéland leucophée (Larus michahellis) : très occasionnel.

33. Le pigeon ramier (Columba palumbus) : fréquent, nicheur probable, passage migratoire important.

34. Le pigeon biset (Columba livia) : domestique.

35. La tourterelle des bois (Streptopelia turtur) : régulière au passage migratoire, nicheuse (?).

36. Le coucou gris (Cuculus canorus) : très fréquent, nicheur.

37. Le hibou moyen-duc (Asio otus) : occasionnel, nicheur probable.

38. Le grand-duc d'Europe (Bubo bubo) *: présence à confirmer, nicheur à proximité.

39. Le petit-duc scops (Otus scops) : très fréquent, nicheur.

40. La chevêche d'Athéna (Athene noctua) : répandue, nicheuse.

41. L'engoulevent d'Europe (Caprimulgus europaeus) : très fréquent, nicheur.

42. Le martinet à ventre blanc (Apus melba) : occasionnel, passage migratoire.

43. Le martinet noir (Apus apus) : très fréquent, nicheur.

44. Le guêpier d'Europe (Merops apiaster) : occasionnel, passage migratoire.

45. La huppe fasciée (Upupa epops) : fréquente, nicheuse.

46. Le torcol fourmilier (Jynx torquilla) : fréquent, nicheur.

47. Le pic noir (Dryocopus martius) : régulier, nicheur.

48. Le pic vert (Picus viridis) : fréquent, nicheur.

49. Le pic épeiche (Dendrocopos major) : très fréquent, nicheur.

50. Le pic épeichette (Dendrocopos minor) : assez peu fréquent, nicheur probable.

51. L'alouette des champs (Alauda arvensis) : abondante, nicheuse.

52. L'alouette lulu (Lullula arborea) : abondante, nicheuse.

53. L'alouette calandrelle (Calandrella brachydactyla) : très occasionnelle, passage migratoire.

54. L'hirondelle de rochers (Hirundo rupestris) : fréquente, nicheuse probable.

55. L'hirondelle de rivages (Riparia riparia) : très occasionnelle, passage migratoire.

56. L'hirondelle rustique (Hirundo rustica) : fréquente, nicheuse.

57. L'hirondelle de fenêtre (Delichon urbica) : fréquente, nicheuse probable.

58. Le pipit des arbres (Anthus trivialis) : assez peu fréquent, nicheur probable.

59. Le pipit farlouse (Anthus pratensis) : très fréquent, hivernant.

60. Le pipit spioncelle (Anthus spinoleta) : occasionnel, hivernant.

61. Le pipit rousseline (Anthus campestris) : très fréquent, nicheur.

62. La bergeronnette grise (Motacilla alba) : très fréquente, nicheuse.

63. La bergeronnette printanière (Motacilla flava) : occasionnelle, passage migratoire.

64. La bergeronnette des ruisseaux (Motacilla cinerea) : très occasionnelle.

65. Le troglodyte mignon (Troglodytes troglodytes) : très fréquent, nicheur.

66. L'accenteur mouchet (Prunella modularis) : fréquent, nicheur.

67. L'accenteur alpin (Prunella collaris) : régulier, hivernant.

68. Le rougegorge familier (Erithacus rubecula) : très fréquent, nicheur.

69. Le rossignol philomèle (Luscinia megarhynchos) : très fréquent, nicheur.

70. Le gorgebleue à miroir (Luscinia svecica) : très occasionnel, passage migratoire.

71. Le rougequeue à front blanc (Phoenicurus phoenicurus) : peu fréquent, nicheur à proximité.

72. Le rougequeue noir (Phoenicurus ochruros) : très fréquent, nicheur.

73. Le tarier des prés (Saxicola rubetra) : peu fréquent, nicheur à proximité.

74. Le tarier pâtre (Saxicola torquata) : très fréquent, nicheur.

75. Le traquet motteux (Oenanthe oenanthe) : très fréquent, nicheur.

76. Le traquet oreillard (Oenanthe hispanica) : peu fréquent, nicheur probable.

77. Le monticole de roche (Monticola saxatilis) : fréquent, nicheur.

78. Le monticole bleu (Monticola saxatilis) : très occasionnel, nicheur à proximité.

79. Le merle à plastron (Turdus torquatus) : assez régulier, passage migratoire.

80. Le merle noir (Turdus merula) : abondant, nicheur.

81. La grive litorne (Turdus pilaris) : fréquente, hivernante.

82. La grive mauvis (Turdus iliacus) : occasionnelle, passage migratoire.

83. La grive musicienne (Turdus philomelos) : très fréquente, hivernante.

84. La grive draine (Turdus viscivorus) : très fréquente, nicheuse.

85. L'hypolaïs polyglotte (Hippolais polyglotta) : très occasionnelle, nicheuse (?).

86. La fauvette pitchou (Sylvia undata) : fréquente, nicheuse.

87. La fauvette passerinette (Sylvia cantillans) : assez fréquente, nicheuse.

88. La fauvette des jardins (Sylvia borin)* : très occasionnelle.

89. La fauvette babillarde (Sylvia curruca) : assez fréquente, nicheuse probable (?).

90. La fauvette grisette (Sylvia communis) : très fréquente, nicheuse.

91. La fauvette à tête noire (Sylvia atricapilla) : fréquente, nicheuse.

92. La fauvette mélanocéphale (Sylvia melanocephala) : très occasionnelle, passage migratoire ?

93. La fauvette orphée (Sylvia hortensis) : assez fréquente, nicheuse.

94. Le pouillot de Bonelli (Phylloscopus bonelli) : fréquent, nicheur probable.

95. Le pouillot véloce (Phylloscopus collybita) : fréquent, nicheur probable.

96. Le pouillot fitis (Phylloscopus trochilus) : fréquent, passage migratoire.

97. Le roitelet huppé (Regulus regulus) : fréquent, nicheur probable.

98. Le roitelet triple-bandeau (Regulus ignicapillus) : fréquent, nicheur probable.

99. Le gobemouche noir (Ficedula hypoleuca) : peu fréquent, passage migratoire.

100. Le gobemouche gris (Muscicapa striata) : peu fréquent, nicheur probable.

101. La mésange nonnette (Parus palustris)* : très occasionnelle.

102. La mésange huppée (Parus cristatus) : très fréquente, nicheuse.

103. La mésange bleue (Parus caeruleus) : fréquente, nicheuse.

104. La mésange charbonnière (Parus major) : fréquente, nicheuse.

105. La mésange noire (Parus ater) : abondante, nicheuse.

106. La mésange à longue queue (Aegithalos caudatus) : fréquente, nicheuse.

107. La sitelle torchepot (Sitta europaea) : assez fréquente, nicheuse.

108. Le tichodrome échelette (Tichodroma muraria) : régulier, hivernant.

109. Le grimpereau des jardins (Certhia brachydactyla) : fréquent, nicheur.

110. Le loriot d'Europe (Oriolus oriolus) : assez fréquent, nicheur.

111. La pie-grièche écorcheur (Lanius collurio) : fréquente, nicheuse.

112. La pie-grièche à poitrine rose (Lanius minor) : très occasionnelle, passage migratoire.

113. La pie-grièche méridionale (Lanius meridionalis) : peu fréquente, nicheuse.

114. La pie-grièche à tête rousse (Lanius senator) : très occasionnelle, passage migratoire.

115. Le geai des chênes (Garrulus glandarius) : abondant, nicheur.

116. La pie bavarde (Pica pica) : abondante, nicheuse.

117. Le chocard à bec jaune (Pyrrhocorax graculus) : très occasionnel, hivernant.

118. Le crave à bec rouge (Pyrrhocorax pyrrhocorax) : fréquent, nicheur.

119. Le choucas des tours (Corvus monedula) : peu fréquent, nicheur probable.

120. Le grand corbeau (Corvus corax) : assez fréquent, nicheur.

121. La corneille noire (Corvus corone corone) : abondante, nicheuse.

122. La corneille mantelée (Corvus corone cornix) : occasionnelle, passage.

123. L'étourneau sansonnet (Sturnus vulgaris) : fréquent, nicheur.

124. Le moineau friquet (Passer montanus) : assez fréquent, nicheur.

125. Le moineau domestique (Passer domesticus) : assez fréquent, nicheur.

126. Le moineau soulcie (Petronia petronia) : occasionnel, nicheur à proximité.

127. La niverolle alpine (Montifringilla nivalis) : très occasionnelle, hivernante.

128. Le pinson des arbres (Fringilla coelebs) : abondant, nicheur.

129. Le pinson du nord (Fringilla montifringilla) : irrégulier, hivernant.

130. Le grosbec casse-noyaux (Coccothraustes coccothraustes) : peu fréquent, nicheur probable.

131. Le venturon montagnard (Serinus citrinella) : régulier, hivernant.

132. Le serin cini (Serinus serinus) : fréquent, nicheur.

133. Le tarin des aulnes (Carduelis spinis) : occasionnel, hivernant.

134. Le verdier d'Europe (Carduelis chloris) : fréquent, nicheur.

135. Le chardonneret élégant (Carduelis carduelis) : fréquent, nicheur.

136. Le bouvreuil pivoine (Pyrrhula pyrrhula) : peu fréquent, nicheur probable.

137. La linotte mélodieuse (Carduelis cannabina) : très fréquente, nicheuse.

138. Le bec-croisé des sapins (Loxia curvirostra) : assez fréquent, nicheur.

139. Le bruant proyer (Miliaria calandra) : fréquent, nicheur.

140. Le bruant jaune (Emberiza citrinella) : assez fréquent, nicheur.

141. Le bruant zizi (Emberiza cirlus) : peu fréquent, nicheur probable.

142. Le bruant ortolan (Emberiza hortulana) : assez fréquent, nicheur.

143. Le bruant fou (Emberiza cia) : assez fréquent, nicheur.

144. Le bruant mélanocéphale (Emberiza melanocephala) : très rare (occasionnel ?), nicheur.

 

Les papillons de Caussols

Les espèces protégées sont soulignées.

1. L'Alexanor (Papilio alexanor) : rare.

2. Le machaon (Papilio machaon) : fréquent.

3. Le flambé (Iphiclides podalirius) : fréquent.

4. La Diane (Zerynthia polyxena) : assez fréquente.

5. L'Apollon (Parnassius apollo) : peu fréquent.

6. Le semi-Apollon (Driopa mnemosyne) : assez fréquent.

7. Le gazé (Aporia crataegi) : abondant.

8. La piéride du chou (Pieris brassicae) : assez fréquente.

9. La piéride de la rave (Pieris rapae) : peu fréquente.

10. La piéride de l'ibéride (Pieris mannii) : peu fréquente.

11. La piéride du navet (Pieris napi) : peu fréquente.

12. Le marbré-de-vert (Pontia daplidice) : assez fréquent.

13. Le marbré de Cramer (Euchloe crameri) : assez fréquent.

14. L'aurore (Anthocharis cardamines) : très fréquent.

15. L'aurore de Provence (Anthocharis belia) : très fréquent.

16. Le soufré (Colias hyale) : peu fréquent.

17. Le souci (Colias croceus) : fréquent.

18. Le fluoré (Colias alfacariensis) : assez peu fréquent.

19. Le citron (Gonepteryx rhamni) : fréquent.

20. Le citron de Provence (Gonepteryx cleopatra) : fréquent.

21. La piéride de la moutarde (Leptidea sinapis) : peu fréquente.

22. La thécla de l'acacia (Satyrium acaciae) : abondante.

23. La thécla du chêne (Neozephyrus quercus)* : une seule rencontre, statut à préciser.

24. La thécla du bouleau (Thecla betulae) : peu fréquente.

25. La thécla des nerpruns (Satyrium spini) : abondante.

26. L'argus vert (Callophrys rubi) : très abondant.

27. Le cuivré commun (Lycaena phlaeas) : relativement peu fréquent.

28. Le cuivré fuligineux (Heodes tityrus) : relativement peu fréquent.

29. Le cuivré mauvin (Thersamolycaena alciphron subsp. gordius) : assez fréquent.

30. L'azuré porte-queue (Lampides boeticus) : très peu fréquent.

31. L'azuré frêle (Cupido minimus) : assez fréquent.

32. L'azuré osiris (Cupido osiris) : peu fréquent.

33. Le brun des pélargoniums (Cacyreus marshalli) : espèce invasive, peu fréquent.

34. L'azuré des nerpruns (Celastrina argiolus) : très occasionnel.

35. L'azuré des cytises (Glaucopsyche alexis) : assez fréquent.

36. L'azuré de la badasse (Glaucopsyche melanops) : peu fréquent.

37. L'azuré du serpolet (Maculinea arion) : assez fréquent.

38. L'azuré du thym (Pseudophilotes baton) : fréquent.

39. L'azuré des orpins (Scolithantides orion) : très peu fréquent.

40. Le petit argus (Plebejus argus)* : très occasionnel.

41. Le moyen argus (Plebejus idas)* : très occasionnel.

42. L'argus de la sanguinaire (Eumedonia eumedon) : très peu fréquent.

43. Le collier de corail (Aricia agestis) : très fréquent.

44. L'argus de l'hélianthème (Aricia artaxerxes) : peu fréquent.

45. Le demi-argus (Cyaniris semiargus) : assez fréquent.

46. Le sablé du sainfoin (Polyommatus damon) : fréquent.

47. L'azuré d'Escher (Polyommatus escheri) : peu fréquent.

48. L'azuré de Chapman (Polyommatus thersites) : fréquent.

49. Le sablé Provençal (Polyommatus ripartii) : fréquent.

50. L'azuré du mélilot (Polyommatus dorylas) : fréquent.

51. Le bleu nacré (Polyommatus coridon) : très fréquent.

52. Le bleu nacré Espagnol (Polyommatus hispanus)* : très occasionnel.

53. L'argus bleu céleste (Polyommatus bellargus) : très fréquent.

54. L'azuré commun (Polyommatus icarus) : très fréquent.

55. L'azuré de la jarosse (Polyommatus amandus) : peu fréquent.

56. La lucine (Hamaeris lucina) : assez fréquent.

57. Le Vulcain (Vanessa atalanta) : assez fréquent.

58. Le Morio (Nymphalis antiopa) : très peu fréquent.

59. La petite-tortue (Aglais urticae) : fréquente.

60. Le paon-du-jour (Inachis io) : assez fréquent.

61. La grande-tortue (Nymphalis polychloros) : peu fréquente.

62. La belle-dame (Vanessa cardui) : fréquente.

63. Le Robert-le-diable (Polygonia c-album) : peu fréquent.

64. Le tabac d'Espagne (Argynnis paphia) : fréquent.

65. Le cardinal (Pandoriana pandora) : occasionnel.

66. Le grand nacré (Speyeria aglaja) : fréquent.

67. Le chiffre (Fabriciana niobe) : assez fréquent.

68. Le moyen nacré (Fabriciana adippe) : peu fréquent.

69. Le petit nacré (Issoria lathonia) : assez fréquent.

70. Le nacré de la filipendule (Brenthis hecate) : très fréquent.

71. Le nacré de la ronce (Brenthis daphne) : peu fréquent.

72. Le nacré de la sanguisorbe (Brenthis ino) : très peu fréquent.

73. La petite violette (Clossiana dia) : très fréquente.

74. Le grand collier argenté (Clossiana euphrosyne) : assez fréquent.

75. La mélitée du plantain (Melitaea cinxia) : assez fréquente.

76. La mélitée des centaurées (Cinclidia phoebe subsp. occitanica) : assez fréquente.

77. La mélitée orangée (Didymaeformia didyma subsp. meridionalis) : fréquente.

78. La mélitée noirâtre (Melitaea diamina subsp. vernetensis)* : très occasionnelle.

79. La mélitée des mélampyres (Mellicta athalia) : fréquente.

80. La mélitée des scabieuses (Mellicta parthenoides) : assez fréquente.

81. Le damier de la succise (Euphydryas aurinia) : très fréquente.

82. Le demi-deuil (Melanargia galathea) : abondant.

83. L'échiquier d'Occitanie (Melanargia occitanica) : peu fréquent.

84. Le sylvandre (Hipparchia fagi) : assez peu fréquent.

85. Le petit sylvandre (Hipparchia alcyone) : assez peu fréquent.

86. L'agreste (Hipparchia semele) : fréquent.

87. Le faune (Neohipparchia statilinus)* : très occasionnel.

88. La petite coronide (Satyrus actea) : assez fréquent.

89. La grande coronide (Satyrus ferula) : assez fréquent.

90. Le Mercure (Arethusana arethusa) : abondant.

91. Le Silène (Brintesia circe) : assez fréquent.

92. Le moiré printanier (Erebia triaria)* : très occasionnel.

93. Le moiré Provençal (Erebia epistygne) : fréquent.

94. Le moiré automnal (Erebia neoridas) : très fréquent.

95. Le myrtil (Maniola jurtina) : abondant.

96. Le misis (Hyponephele lycaon) : peu fréquent.

97. L'amaryllis (Pyronia tithonus) : peu fréquent.

98. Le procris (Coenonympha pamphilus) : abondant.

99. Le fadet des garrigues (Coenonympha dorus) : fréquent.

100. Le céphale (Coenonympha arcania) : assez fréquent.

101. Le tircis (Pararge aegeria) : assez fréquent.

102. Le némusien (Lasiommata maera) : assez fréquent.

103. La mégère (Lasiommata megera) : assez fréquent.

104. L'hespérie de la mauve (Pyrgus malvae) : peu fréquent.

105. Le plain-chant (Pyrgus alveus)* : très occasionnel.

106. L'hespérie des potentilles (Pyrgus armoricanus) : abondante.

107. L'hespérie de la parcinière (Pyrgus carlinae) : peu fréquente.

108. L'hespérie de la malope (Pyrgus onopordi) : peu fréquente.

109. L'hespérie du carthame (Pyrgus carthami) : fréquente.

110. L'hespérie des sanguisorbes (Spialia sertorius) : assez fréquente.

111. L'hespérie du marrube (Charcharodus flocciferus)* : très occasionnelle.

112. Le point-de-Hongrie (Erynnis tages) : très fréquent.

113. L'hespérie du chiendent (Thymelicus acteon) : peu fréquente.

114. L'hespérie du dactyle (Thymelicus lineola) : abondante.

115. La bande noire (Thymelicus sylvestris) : très fréquente.

116. Le comma (Hesperia comma) : abondant.

117. La sylvaine (Ochlodes faunus) : peu fréquente.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×